Séminaire – Séance n°5

Les esthétiques Punk

31 mai 2018 – Salle 1 –  Bâtiment Jacques Sapin UFR STAPS
27- 29 Boulevard du 11 novembre, 69100 Villeurbanne (arrêt tram T1 ou T4: Université Lyon1)

Les tatouages, les piercings et autres types de bodmods sont des modifications corporelles communes à plusieurs cultures. Depuis quelques décennies, ils se popularisent énormément en Europe en multipliant les styles, les formes, les motifs, les matériaux et en faisant preuve d’une créativité exceptionnelle. Nous questionnons, par le biais de cette séance, le caractère subversif que ces pratiques ont eu – et ont encore dans une certaine mesure – dans nos sociétés contemporaines. Il arrive parfois des chroniques de presse qui relatent des cas d’accusation d’exercice illégal de la médecine ciblant des bodmoders, ceci  témoigne combien ce type de modifications corporelles défie encore les frontières de l’« esthétiquement » et du « médicalement » correct. Il nous intéresse donc de comprendre comment se redéfinissent les territoires de la subversion, à la lumière des changements qui traversent les sociétés. Quels sont les éléments qui définissent une apparence esthétique « subversive » aujourd’hui ? Que se passe-t-il lorsque les codes esthétiques du « punk » classique sont réappropriés par des acteurs du monde publicitaire ? Pouvons-nous parler de la survivance d’une esthétique punk au XXIème siècle, ou bien, ne reste-t-il que l’attitude ?

Conférenciers :

Philippe Liotard est Anthropologue du sport et du corps,  Maître de conférence (HDR) à l’Université Claude Bernard Lyon 1. Ses thématiques de recherche portent sur les modifications innovantes du corps selon une large palette, depuis les modifications liées à l’éducation jusqu’aux modifications contemporaines de l’apparence (piercing, tatouages, implants…). Il travaille sur les vulnérabilités, les violences et les discriminations dans le sport (sexisme, homophobie, violences sexuelle, précarité, handicap…) et sur les innovations visant à les combattre.

Marquis est une figure emblématique du piercing français. Premier pierceur lyonnais, Marquis peut s’enorgueillir de plus de 25 ans de pratique. En 2010, il crée le salon Marquis The Original. Côté tattoo, les styles sont aussi divers que les tatoueurs résidants et les nombreux guests que l’on retrouve toute au long de l’année. Graphique, traditionnel, réaliste, dot work, tribal, aquarelle…

 

Modératrice et intervenante : Camille Couvry

Pour s’inscrire, c’est ici : https://www.facebook.com/events/215730245825463/

AFFICHE DE LA SESSION


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.