Allocation doctorale “Thermalisme, soin, cosmétiques dans les Alpes”

Le LARHRA, UMR 5190, site de Grenoble, propose une allocation doctorale pour réaliser une thèse dans le cadre double du CDP Cosmethics (IDEX –UGA) et du Labex ITEM (Innovation et Territoires de Montagne)

Cette thèse intitulée  Thermalisme, soin, cosmétiques ; les entreprises de la « belle santé » dans les Alpes depuis 1950 est adossée au programme interdisciplinaire Cosmethics (Les Cosmétiques à la confluence entre beauté et santé. Sciences, pratiques, usages sociaux et nouveaux territoires économiques, CDP-IDEX Université Grenoble Alpes) et co-financée par le LABEX ITEM (Innovation en territoire de montagne).

Cette thèse est en codirection entre Histoire contemporaine (LARHRA) et sciences de l’Information et de la

communication (GRESEC).

Les dossiers de candidature sont à adresser avant le 29 juin 2019, 12 h

à Anne-marie.granet@univ-grenoble-alpes.fr

Pour tout renseignement, contacter Anne Marie Granet-Abisset

anne-marie.granet@univ-grenoble-alpes.fr

et Isabelle Pailliart : isabelle.pailliart@univ-grenoble-alpes.fr

Les auditions auront lieu à la MSH-Alpes Université Grenoble Alpes

Séminaire – Séance n°3

Les esthétiques du monde

26 mars 2018 – Librairie Kleber – 1 Rue des Francs-Bourgeois – 67000 Strasbourg

Les symboles et les codes de l’esthétique changent selon les époques et les groupes humains. Ces choix d’affiliation esthétique sont influencés par plusieurs facteurs : la culture ou « subculture » de référence, mais aussi par des phénomènes de mode (ou d’exotisme) qui se « propagent » de plus en plus suivant les biais virtuels comme les blogs ou les réseaux sociaux. Lors de cette séance nous discuterons la croyance d’une unimorphisation (uniformisation des morphologies humaines) ou « occidentalisation » de l’apparence humaine à l’époque de la globalisation. Aucune perte de la « biodiversité » n’est en train de se produire ; au contraire, le terrain nous révèle que les modèles esthétiques s’enchevêtrent et les pratiques s’hybrident de manière souvent imprévisible, spontanée et créative. Dans un monde globalisé, la passion pour l’autre peut se traduire dans un désir d’imitation et d’incorporation des styles esthétiques propres à d’autres traditions culturelles.   Continuer la lecture